Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie

Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie

Le fils Héré

Certaines sources déclarent que le dieu suprême, ZeusZeus, le dieu suprême est son père. A l'inverse, d'autres estiment que Héra a donné seule naissance à Hephaistos (Hephaistos - hephaistos.site) Ce dieu a été enfanté par la protectrice de la femme, Héra. Parce qu'Héra le considérait laid et l’aurait balancé du haut du domaine des dieux, Hephaistos est présenté comme un forgeron claudiquant.

Hephaistos a eu trois enfants : Périphétès le brigand, Cabiro la nymphe et Palémon l'argonaute. Quelle que soit la légende, Hephaistos le claudiquant a une épouse qui représente la beauté. Hephaïstos aurait tenté de violenter Athénée, et sa semence jetée à terre par la déesse de la sagesse serait à l'origine de la naissance d'Érichthonios, roi légendaire d’Athènes. C’est pour cela que le surnom des « enfants d'Hephaïstos » est fréquemment donné aux habitants de la capitale grecque.

L'histoire raconte qu'Hephaistos a voulu punir Héra en fabriquant un trône doté de bras articulés. Le trône fut adressé à Héré comme un présent et la fit prisonnière. On trouve une légende différente selon laquelle le dieu suprême l’a banni du mont Olympe puis il fut caché par des habitants de Lemnos. Le dieu de la vigne, Dyonisos, l'enivra pour le ramener contraint et forcé dans l’Olympe. Revenu sur le mont Olympe, Hephaistos devint la divinité du feu et de la métallurgie.

Comment est célébré le dieu du feu

Quelques célébrations helléniques lui sont dédiées. Citons les exemples de la Chalkeia, de la fête des artisans, des Panathénées et de la fête des phratries. Malgré le rôle du travail du feu dans la période antique, il existe peu de représentations d'Hephaistos. Dans la ville de ce dieu, les artisans se voyaient remettre tous les ans le feu nouveau. 3 lieux de célébrations sont dédiés à Hephaistos à Athènes : un autel dans l’ancien temple de l’Érechthéion, un autre à l’Académie et un temple sur la butte du Koronos Agoraios.

Cet artisan extraordinaire a initié l'art du bronze et du fer. Les épopées lui attribuent de nombreuses oeuvres. Hephaistos a entre autres façonné le palais de Poséidon et le sceptre de Pélos.

Il n'a pas participé à beaucoup de guerres. Hephaistos a combattu dans la coalition des Achéens, constituée des dieux grecs rassemblés pour délivrer Hélène pendant la seconde Guerre de Troie. Lors du combat des géants, la gigantomachie, il tua Mimas en l’ensevelissant sous une masse de métal en fusion. Lorsque le titan Prométhée essaya de faire main basse sur le feu pour le transmettre aux humains, c’est Hephaistos qui l'aurait attaché à une montagne.